Smog

Que sait-on?

Le smog est un mélange de polluants atmosphériques qui forme une brume jaunâtre qui limite la visibilité dans l’atmosphère. Le smog est formé de deux composantes principales : les particules fines et l’ozone de basse altitude. L’ozone de basse altitude renferme des composés polluants qui résultent d’activités industrielles ou de transport. Ils réagissent sous l’influence des rayons du soleil et se transforment en ozone de basse altitude. Voilà pourquoi la concentration de smog est plus élevée lors des périodes d’ensoleillement.

Le smog peut se former tant l’hiver que l’été, ce sont les sources de particules fines qui diffèrent. L’été, elles proviennent des activités humaines, des véhicules à moteur et des procédés industriels. L’hiver, on ajoute à ces sources les résidus du chauffage résidentiel au bois.

Que fait-on?

Lorsqu’un avertissement de smog est en vigueur, les personnes plus sensibles doivent s’hydrater adéquatement et limiter leurs activités à l’extérieur.

Utiliser le transport en commun, le covoiturage, la marche et le vélo  pour se déplacer sont d’excellents moyens pour réduire le niveau de smog dans l’atmosphère ce qui en réduit d’autant ses effets sur la santé.

Les automobilistes sont invités à adopter une conduite écologique, en respectant les limites de vitesse, en entretenant leur voiture régulièrement et en évitant de laisser le moteur tourner inutilement. En hiver, lors d’épisodes de smog, il faut éviter le chauffage au bois.

Vers le haut

Saviez-vous que...

Le smog peut provoquer divers effets sur la santé qui se manifestent souvent par l’irritation des yeux, du nez et de la gorge, par de la toux et parfois une respiration difficile. Le ministère de la Santé et des Services sociaux Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. fournit une liste complète des effets du smog sur la santé.