Berce du Caucase

Que sait-on?

La berce du Caucase est une espèce de plante exotique envahissante. Elle pousse sur les berges de cours d’eau, les fossés, les bordures des chemins de fer et des routes, mais également dans les prés, les terrains vagues et les champs agricoles. Ce qui la rend dangereuse est la toxicité de sa sève. Elle contient un produit qui, lorsque activé par la lumière (rayons UV), rend la peau extrêmement sensible au soleil et cause une affection cutanée appelée phytophotodermatite.

Elle se multiplie vite. Elle se reproduit non seulement par des graines, qu'elle produit une grande quantité plus d’une fois par année, mais aussi  par les racines. Comme elle pousse tôt au printemps et se disperse rapidement, elle entre en compétition avec les autres plantes pour la lumière. Ses grandes feuilles produisent de l’ombre qui empêche la germination et la croissance de la plupart des autres plantes.

Que fait-on?

Elle est plus facile à repérer et à éliminer tôt le printemps, elle peut alors être arrachée. Si le plant est mature, il doit être enlevé en prenant bien soin de sectionner la racine au moins 20 cm sous la surface du sol à l’aide d’une pelle ronde ou d’un couteau afin d’éviter la reprise de croissance.

  • Limiter la propagation de cette plante, ne jamais la semer, la planter, la multiplier ou la transporter;
  • Éviter tant que possible d’approcher de colonies de berce du Caucase;
  • Porter une attention particulière aux ombelles, c’est là que se trouvent les graines;
  • Éviter de disperser les graines de quelque façon que ce soit.

Si vous vous attaquez vous-même à cet envahisseur, assurez-vous d’éviter tout contact entre votre peau et la sève de la plante. Si c'est le cas, il faut éliminer la sève le plus rapidement possible sans l’étendre, changer de vêtements et les laver, couvrir les parties atteintes de toute lumière pour de 48 heures à 7 jours.

Vers le haut

Saviez-vous que...

Une autre espèce de berce, indigène au Québec, ressemble beaucoup à la berce du Caucase : la berce laineuse, à cette différence près que la berce laineuse est beaucoup moins toxique.