Prévention des blessures et accidents

Que sait-on?

Les blessures survenues de façon accidentelle sont aussi appelées « traumatismes non intentionnels » (TNI). Les TNI peuvent être de différentes natures, ils peuvent être causés par une chute, une intoxication, une suffocation, une brûlure, une noyade, etc. Ces types de blessures sont la plupart du temps évitables et différentes actions permettent de les empêcher, c'est pourquoi la prévention est essentielle.

En Chaudière-Appalaches, les causes les plus importantes de TNI sont les acccidents de la route impliquant l'alcool au volant et la vitesse ainsi que les chutes.

Que fait-on?

Plusieurs traumatismes non intentionnels pourraient être évités par l'adoption de comportements sécuritaires et le maintien d'une bonne forme physique.

Quelque 30 % des personnes âgées de 65 ans et plus font au moins une chute chaque année. Les obstacles à domicile, la médication, l'état de santé de la personne et ses capacités physiques peuvent augmenter ses risques de tomber. Il est cependant possible d'appliquer certaines précautions en conséquence ou d'effectuer quelques adaptations. Les CLSC ainsi que certains organismes communautaires proposent des programmes gratuits de prévention des chutes ou de promotion du maintien d'une bonne forme physique et de l'amélioration de l'équilibre. VIACTIVE ou le programme PIED en sont des exemples. Renseignez-vous.

Les accidents de transport, responsables de plusieurs décès sur nos routes, sont aussi une préoccupation importante pour la Direction de santé publique. Il existe dans la région la Table de concertation Beauce-Etchemins pour la prévention de l'alccol au volant et des comités de prévention de l'alcool au volant en Bellechasse et dans le secteur de Lotbinière. Ces instances travaillent activement à contrer la conduite avec les facultés affaiblies. Ses initiatives s'ajoutent aux campagnes de sensibilisation auprès de la population développées au niveau national par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) et le ministère des Transports du Québec.

Vers le haut

Saviez-vous que...

40 % des aînés qui sont admis en centre d'hébergement le sont à la suite d'une chute.