Fluoration de l'eau potable

Que sait-on?

La carie dentaire est une maladie chronique qui affecte une grande majorité de la population et il ne faut pas en sous-estimer les conséquences néfastes sur la santé globale. La réduction de la carie par des mesures individuelles a plafonné, il faut alors adhérer à une mesure populationnelle comme la fluoration de l’eau potable. Cette mesure de santé publique améliore la santé buccodentaire, car elle abaisse de 20 à 40 % la carie dentaire dans la population.

L’eau contient naturellement une faible quantité de fluor, mais la fluoration consiste à augmenter volontairement sa concentration afin de prévenir la carie dentaire. En fait, le fluor augmente la résistance des dents en neutralisant l’action des bactéries causant la carie. La fluoration n’a pas d’impacts négatifs sur l’environnement; cette mesure est la plus efficace, équitable, sécuritaire et économique pour prévenir la carie dentaire dans la population.

Que fait-on?

La fluoration de l’eau potable constitue la pierre angulaire d’un programme public de prévention en santé buccodentaire et toutes les municipalités de la région devraient instaurer cette mesure. Certaines villes ont déjà accès à de l’eau fluorée telles que Saint-Georges et Saint-Romuald. La concentration recommandée de fluor dans l’eau de consommation varie de 0,6 mg/l à 1,2 mg/l dans le monde dépendamment de l’exposition aux autres fluors. Pour ces quantités, il n’y a aucune donnée scientifique démontrant un lien entre la fluoration de l’eau de consommation et un problème de santé particulier. Le gouvernement du Québec a alors fixé la concentration optimale pour prévenir la carie dentaire à 0,7mg/l, ce qui est tout à fait sécuritaire.

Vers le haut

Saviez-vous que...

La carie dentaire demeure la maladie chronique la plus répandue au Canada.

Questions et réponses

Fluoration de l'eau potable