Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet à l’humain à la suite de la piqure d’une tique infectée. 

La maladie de Lyme est en constante progression au Québec. Elle fait l’objet d’une surveillance de la part des autorités de santé publique.

Comment se transmet la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrelia burdorferi  qui  se transmet par la piqûre d’une tique infectée. La principale tique qui peut transmettre cette maladie est la tique Ixodes scapularis aussi appelée « tique du chevreuil » ou « tique à pattes noires ». Elle vit principalement dans les forêts, les boisés, les herbes hautes et les amas de feuilles mortes.

Il faut savoir que la tique pique les animaux ou les humains pour se nourrir de leur sang. On note toutefois qu’un temps de contact prolongé entre la tique et la peau est nécessaire pour qu’il y ait transmission de la maladie. Si une tique infectée reste accrochée moins de 24 heures, le risque de la contracter est faible. 

Qu’en est-il en Chaudière-Appalaches ?

Depuis plusieurs années, une surveillance des tiques est réalisée en Chaudière-Appalaches afin de suivre l’évolution de la situation. Des tiques sont prélevées directement sur le terrain en différents lieux et les tiques prélevées sur des personnes sont aussi analysées. Ces récentes analyses indiquent qu’il y a présence de tiques de l’espèce Ixodes scapularis dans certaines municipalités de Chaudière-Appalaches. Comme dans la majorité des régions du Québec, on note que moins de 20 % des tiques soit une sur cinq est infectée et peut transmettre la maladie. 

Y a-t-il des cas de maladie de Lyme en Chaudière-Appalaches ?

Les autorités de santé publique ont observé une progression des cas humains de maladie de Lyne acquis au Québec mais la région de Chaudière-Appalaches est considérée à risque faible. Aucun humain n’y a contracté la maladie. Toutefois, 12 personnes qui y résident ont été atteintes mais elles ont contracté la maladie lors d’une visite dans une autre région du Québec ou des États-Unis.

Comment se protéger contre la maladie ?

La meilleure façon de se protéger contre la maladie de Lyme est de prendre des mesures de protection adéquates Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. comme porter des vêtements longs et utiliser un chasse-moustiques afin d’éviter de se faire piquer. En cas de piqûre, il faut retirer la tique dès qu’on s’en rend compte.

Comment retirer une tique ?

Mentionnons qu’en cas de piqure il faut retirer la tique dès que possible et la conserver dans un contenant étanche. Notez la date et le lieu où vous étiez lorsque vous avez été piqué et l’endroit du corps où vous avez remarqué la piqûre. Ces informations seront utiles, au cas où une analyse serait nécessaire. Le MSSS fournit de l’information détaillée sur la procédure pour retirer une tique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. La vidéo suivante (en anglais) démontre comment retirer une tique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Surveillance des symptômes

Après le retrait de la tique, il est recommandé de surveiller les symptômes suivants : rougeur de plus de 5 centimètres (généralement à l’endroit de la piqûre, en forme d’anneau ou de cible), fièvre, fatigue, maux de tête, raideur de la nuque, douleurs musculaires et articulaires. 

Si vous présentez des symptômes de la maladie de Lyme dans les 30 jours après avoir été piqué, appelez Info-Santé 811 ou consultez un médecin.

Vous désirez obtenir plus d’information?

Si vous désirez obtenir plus d’information sur le sujet? Visitez la section dédiée sur le sujet sur le Portail santé Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..