Soins au bébé

L’arrivée d'un enfant entraîne des changements. Cette étape demande beaucoup d’adaptation pour vous, votre couple et votre famille. Il se peut que vous vous sentiez un peu perdus par rapport aux besoins de votre bébé et à vos propres émotions. C’est tout à fait normal, alors soyez patients et donnez-vous le temps de vous adapter à votre nouveau rôle de parent. N'hésitez pas à faire appel aux ressources disponibles, au besoin.

Vous trouverez ici quelques pistes pour vous guider mais sachez que plusieurs ouvrages de référence ou sites Internet peuvent vous donner de l'information utile pendant cette période de transition. 

Apaiser les pleurs de mon bébé

Les pleurs sont le seul moyen de communication de votre bébé. Ils peuvent indiquer :

  • qu’il a faim;
  • qu’il a besoin de faire un rot;
  • que sa couche est souillée;
  • qu’il a besoin d’affection;
  • qu’il est fatigué;
  • qu’il a mal au ventre;
  • qu’il a trop chaud ou trop froid.

Quelle que soit la raison de ses pleurs, votre bébé a besoin que vous vous occupiez de lui et que vous lui montriez que vous êtes là pour répondre à ses besoins.

Même si vous ne comprenez pas toujours pourquoi votre bébé pleure, restez calme et explorez les techniques suivantes :

  • le prendre contre vous et le bercer;
  • lui donner le sein;
  • lui faire faire une promenade en poussette;
  • lui chanter une chanson doucement;
  • lui donner un bain;
  • pratiquer le contact peau à peau.

Coliques

Les coliques peuvent aussi expliquer les pleurs de votre bébé. Malheureusement, on connaît encore mal la cause des coliques. Peu importe le mode d’alimentation de votre bébé, celui-ci peut avoir des coliques. Elles apparaissent généralement autour de la deuxième ou troisième semaine, et diminuent à partir du troisième ou du quatrième mois. 

On les reconnaît par des pleurs intenses, qui se produisent pendant plus de trois heures par jour, surtout en fin de journée ou en soirée et généralement à la même heure chez un bébé en bonne santé. Son visage peut aussi devenir rouge, ses poings se fermer et ses cuisses se replier sur son ventre tendu. 

Vous pouvez consulter un médecin pour établir le diagnostic de colique, mais les médicaments ne sont pas recommandés.

Pour apaiser votre bébé, vous pouvez placer votre bébé sur votre avant-bras de la façon suivante :

  • son ventre doit être contre votre bras;
  • son dos doit être contre votre ventre;
  • sa tête doit être au creux de votre coude;
  • votre main doit être entre ses jambes.

Surtout, rappelez-vous que votre bébé est fragile : ne pas le secouer!

Vers le haut

Masser mon bébé

Masser votre bébé permet de renforcer vos interactions avec lui et de contribuer à son développement. Si vous souhaitez masser votre tout-petit, il est recommandé d’apprendre les techniques de massage auprès d’un instructeur certifié en massage de nourrissons. Le site Internet Naître et grandir propose de l'information sur les principes à respecter et la vidéo d'une séance de massage.

Vers le haut

Pratiquer le contact peau à peau

Le contact peau à peau est une pratique qui consiste à déposer le nouveau-né nu contre le thorax dénudé du père ou de la mère. Les bénéfices du contact peau à peau sont multiples tant pour le bébé que pour les parents. 

Le premier contact peau à peau est généralement encouragé dès la naissance, particulièrement auprès de la mère et poursuivi selon les désirs des parents. Cependant, cette pratique ne se limite pas à l’heure qui suit la naissance, elle peut être répétée aussi souvent que souhaitée.

Bénéfices pour la maman et le nouveau-né

  • Facilite la transition après la naissance.
  • Favorise la détente après l'accouchement.
  • Maintient la température du bébé grâce à la chaleur qui se dégage de votre peau.
  • Stabilise la glycémie (taux de sucre sanguin), les battements de cœur et la respiration du bébé.
  • Augmente le sentiment de sécurité : le bébé reconnaît bien les battements de votre cœur et votre odeur.
  • Procure un effet calmant : le bébé pleure moins.
  • Renforce l'instinct du bébé à prendre le sein.
  • Facilite la prise du sein et l'allaitement.
  • Prévient les saignements (hémorragie) de l'utérus.
  • Favorise la production de lait maternel.
  • Permet au bébé d'apprivoiser le toucher humain. Favorise le sentiment d'attachement.
  • Favorise le sentiment de confiance maternelle.

Bénéfices pour le papa

  • Favorise le sentiment d’attachement.
  • Favorise le sentiment de confiance du père.
  • Permet d’augmenter la sensibilité aux besoins du bébé.
  • Favorise une relation privilégiée.
  • Facilite la découverte de l’autre.

Vers le haut

Soigner le nombril de mon bébé

À la naissance, on coupe le cordon ombilical, puis une petite pince en plastique est installée à deux ou trois centimètres de l’abdomen du nourrisson. Après deux ou trois jours, lorsque le cordon est assez sec, on peut retirer la pince. 

Soins

Généralement, les professionnels de la santé qui vous ont accompagné lors de votre accouchement vous ont enseigné comment prendre soin du cordon ombilical. Il est important de poursuivre les soins à la maison.

  • Toujours bien vous laver les mains avant.
  • Nettoyez la base du cordon trois fois par jour  avec des cotons tiges imbibés d’eau, en veillant à retirer tous les débris. Ne vous inquiétez pas, cela ne fera pas mal à votre bébé.
    Remarque : n’utilisez pas d’alcool, car cela retarde la chute du cordon.
  • Séchez bien toutes les surfaces en utilisant des cotons tiges secs. Faites-le aussi après le bain.
  • Assurez-vous que la couche est bien repliée en dessous du nombril pour qu’elle ne le frotte pas.
  • Ne couvrez pas le nombril d’une compresse.
  • Il doit rester propre et sec pour éviter les infections.

Chute du cordon

Le cordon ombilical devient de plus en plus foncé en séchant. Il tombe tout seul entre le 7e et le 20e jour de vie. Il peut parfois prendre un mois pour tomber.

Parfois, le cordon reste à moitié détaché pendant deux à trois jours et on peut voir quelques traces de sang. Ne vous inquiétez pas, il va finir par tomber tout seul.

Quand consulter un médecin

Il peut être nécessaire de consulter un médecin dans les cas suivants :

  • écoulement de sang ou de pus à la base du cordon;
  • odeur inhabituelle;
  • rougeur persistante autour de la base du cordon;
  • enflure autour de la base du cordon;
  • persistance du cordon au-delà de un mois de vie;
  • saignements persistants après la chute du cordon;
  • mauvaise cicatrisation du nombril après la chute du cordon;
  • fièvre (température à l’aisselle  au-delà de 37,3 °C; température rectale au-delà 38 °C). 

Vers le haut

Donner le bain

Le bain de bébé est un moment de détente privilégié et plusieurs nouveau-nés aiment être baignés.

Quand donner le bain?

  • Vous pouvez donner le bain n’importe quand dans la journée, quand votre bébé est réveillé.
  • Vous pouvez donner un bain à votre bébé, même si son cordon ombilical n’est pas encore tombé. L’important est de bien le sécher à la sortie du bain.
  • Il n’est pas nécessaire de donner le bain tous les jours. Tous les deux ou trois jours c'est suffisant. Cependant, assurez-vous de nettoyer sa figure et son cou à la débarbouillette tous les jours. Ses fesses et ses organes génitaux doivent être nettoyés à chaque changement de couche.
  • Lavez les cheveux de votre bébé une ou deux fois par semaine maximum, avec du savon doux ou un peu de shampooing pour bébé.

Où donner le bain?

  • La pièce où vous baignez votre bébé doit avoir une température se situant entre 22 et 24 °C (entre 72 et 75 ºF).
  • Utilisez une baignoire en plastique pour bébé, un évier ou un lavabo propre.
  • Ajoutez de 8 à 12 cm (3 à 5 po) d’eau à 37 °C avant de déposer doucement votre bébé.

Évitez de remplir la baignoire lorsque votre bébé s’y trouve afin de ne pas le brûler. Vérifiez toujours la température avant d'y tremper votre bébé.

Comment donner le bain?

  • Rappelez-vous que la surveillance doit être constante pendant le bain.
  • Préparez à l’avance ce dont vous aurez besoin :
    • débarbouillette,
    • serviette,
    • savon blanc doux non parfumé à ph neutre,
    • shampoing pour bébé, au besoin,
    • lotion hydratante,
    • vaseline ou crème au zinc, au besoin,
    • lime à ongles,
    • couche,
    • vêtements propres,
    • coton-tige.
  • Si votre bébé a sali sa couche, lavez-lui les fesses avant de le plonger dans le bain.
  • Pour empêcher votre bébé de glisser, vous pouvez placer une petite serviette au fond de la baignoire.
  • N’ajoutez pas de bain moussant ni d’autres produits similaires car ils peuvent causer des irritations.
  • Ne laissez jamais votre bébé sans surveillance, pas même une seconde.
  • Pendant le bain, soutenez sa tête d’une main et lavez-le de l’autre.
  • Après le bain, séchez-le rapidement sans frotter, notamment dans les plis du cou et des cuisses.
  • Si sa peau est sèche, vous pouvez lui mettre de la lotion hydratante. La poudre n’est pas recommandée, car elle peut causer des problèmes respiratoires.

Laver les organes génitaux

  • Il faut laver les organes génitaux de votre bébé pendant le bain et à chaque changement de couche.
  • Pour les filles : nettoyez délicatement la vulve en écartant les grandes lèvres. Lavez de l’avant vers l’arrière. Ne nettoyez pas l’intérieur des petites lèvres
  • Pour les garçons : le prépuce n’est pas décollé du gland à la naissance. Il ne faut pas le forcer à décoller pour une bonne hygiène.

Visionner une capsule vidéo réalisée par l'Unité mère-enfant de l'Hôtel-Dieu de Lévis sur comment donner le bain à votre nouveau-né

Vers le haut

Faire vacciner mon bébé

La vaccination permet à votre bébé de produire des défenses (anticorps) qui le protègent contre des maladies. Les premiers vaccins sont normalement administrés à l’âge de deux mois. Vous pouvez créer le carnet de vaccination de votre enfant sur le site Internet de l’ Agence de santé publique du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Voici les principales maladies contre lesquelles l’enfant reçoit des vaccins :

  • la diphtérie,
  • le pneumocoque,
  • le tétanos,
  • la coqueluche,
  • la poliomyélite,
  • l’Haemophilus influenzae de type b (Hib),
  • la rougeole,
  • la rubéole,
  • les oreillons,
  • l’hépatite B.

Au Québec il existe un calendrier de vaccination contre ces maladies. Les vaccins sont recommandés pour tous (non obligatoires) et sont offerts gratuitement. Votre enfant peut se faire vacciner au CLSC ou chez le médecin.

Pour plus de renseignements sur la vaccination des enfants, consultez le site Internet du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou le site Internet de la Société canadienne de pédiatrie Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Vers le haut