Direction de la protection de la jeunesse

La Loi sur la protection de la jeunesse confie à la directrice de la protection de la jeunesse de nombreuses responsabilités, dont certaines sont exclusives.

Le mandat de la DPJ est de protéger les enfants et les adolescents dont la sécurité ou le développement est compromis. La DPJ intervient à partir de signalements reçus de personnes qui ont des motifs raisonnables de croire que le développement ou la sécurité d’un jeune âgé de 0 à 17 ans est compromis. À partir de la réception d’un signalement, qui se fait majoritairement par téléphone, un processus en différentes étapes s’enclenche.

Si le signalement est retenu, la DPJ et les intervenants sociaux qu’elle autorise pour agir en son nom feront une évaluation plus approfondie de la situation de l’enfant ou du jeune pour établir si sa sécurité ou son développement est bel et bien compromis. Si c’est le cas, ils proposeront différents moyens concrets permettant de mettre fin à des éléments de compromission. Ils visent, de ce fait, à aider l’enfant ou le jeune à retrouver sa sécurité et à se développer normalement tout en tentant de rétablir de meilleures relations avec sa famille.  Pour ce faire, les intervenants établiront, en concertation avec le jeune et ses parents, ce qu’on appelle un plan d’intervention. Celui-ci servira de guide tout au long du suivi et permettra de déterminer si les objectifs visant à mettre fin aux éléments de compromission sont atteints.

Devenir travailleur autonome

Si vous avez du temps à offrir à des enfants et à des jeunes en difficulté, vous pouvez contribuer à assurer leur mieux-être. Nos travailleurs autonomes sont :

  • Des travailleurs ou des retraités qui ont du temps à offrir et qui ont à cœur la protection et la réadaptation de nos jeunes usagers;
  • Des étudiants du domaine social, du domaine de la relation d'aide ou du domaine policier qui ont des heures d'implication dans la communauté à faire dans le cadre de leur formation.

Comme travailleurs autonomes, vous devez être âgés de 20 et plus, détenir un permis de conduire et nous fournir un certificat de non-antécédents judiciaires. Vous serez ainsi appelés à superviser des contacts entre des enfants suivis par nos services et leurs parents, à les accompagner et à les transporter pour différentes activités comme des sorties chez leurs parents, des transports scolaires et autres.

Du soutien et de la formation pour bien vous acquitter de vos responsabilités vous seront offerts.

 

 

 

Vers le haut