Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d'urgence

L’Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence (UCCSPU) est implantée à l'Hôtel-Dieu de Lévis depuis juin 2006. C’est un plateau clinique qui permet le soutien médical à distance de patients dont l’état de santé est instable. Avec l’intervention de l’UCCSPU, ces patients peuvent bénéficier de certains traitements non disponibles auparavant, en plus d’amorcer la collecte d’informations cliniques utiles à leur prise en charge.

Après plusieurs années de travail, le projet est devenu un programme permanent. Le 14 avril 2011 se tenait une conférence de presse où le ministre de la santé, monsieur Yves Bolduc annonçait la pérennité des activités de l’UCCSPU avec une injection récurrente de 948 198 $ par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Cette allocation budgétaire s’accompagne de conditions: la mise en place d’un comité de gouvernance, la participation à des activités de recherche, l’intégration de l’UCCSPU aux orientations du ministère de la Santé et des Services sociaux et le dépôt au ministère de la santé des plans de couverture technologique et des protocoles de soins.

L’équipe de l’UCCSPU est composée d’infirmières cliniciennes et de médecins œuvrant à l’Unité d’urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis. Son rôle principal consiste à soutenir et à guider les techniciens ambulanciers paramédics (TAP) dans leur travail. De façon plus modeste, ce même soutien est aussi apporté à des infirmières qui pratiquent dans des centres de santé sans la présence d’un médecin.

Ce soutien médical à distance est rendu possible grâce à la mise en place d’équipements de télécommunication et de télémétrie. Il permet d’aller au-delà des protocoles de soins donnés par les TAP ou les infirmières : le diagnostic médical à distance d’infarctus aigu du myocarde (régions de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale), l’ordonnance de traitements, l’administration de médicaments autrement interdite, l’orientation du patient vers le centre hospitalier le plus approprié à sa condition. Un projet pilote est en cours dans la région de la Chaudière-Appalaches pour les patients usagers des services préhospitaliers d’urgence: l’ordonnance de fentanyl pour le soulagement de la douleur.

À ces activités s’est ajouté un projet devenu programme en 2011 : les constats de décès à distance. Au début restreint à la région de Chaudière-Appalaches, ce programme s’étend maintenant aux régions du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. D’autres régions seront bientôt desservies : l’Estrie, la Capitale-Nationale, la Gaspésie—Iles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord.

Pour en savoir plus : www.uccspu.com Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Document de présentation de l'UCCSPU Fichier pdf