Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Lexique

Tout Afficher 0-9ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Activité aérobie d’intensité élevée

activité aérobie qui entraîne un essoufflement qui gêne la conversation.

Activité aérobie d’intensité moyenne

activité aérobie qui s’accompagne d’un léger essoufflement.

Alimentation

Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.

Approche École en sante

Au Québec l’approche École en santé s’inscrit dans l’entente de complémentarité des services entre le réseau de la santé et des services sociaux et le réseau de l’éducation ainsi que dans le Programme national de santé publique. École en santé propose d’intervenir de façon globale et concertée à partir de l’école en inscrivant la promotion de la réussite éducative, de la santé et du bien-être ainsi que la prévention des problèmes sociaux et de santé au projet éducatif de l’école. Elle vise à travailler sur les facteurs clés du développement des jeunes notamment, l'estime de soi, les compétences sociales, les habitudes de vie, les comportements sains et sécuritaires, les environnements favorables, les services préventifs, et cela, particulièrement auprès des jeunes, de l'école, de la famille et de la communauté. Cela se concrétise par un ensemble d'actions déployées de façon cohérente par les divers acteurs et partenaires de l'école préoccupés par la réussite éducative, la santé et le bien-être des jeunes et qui travaillent en concertation[4]. Pour en savoir davantage, consulter le site internet : www.mels.gouv.qc.ca/DGFJ/csc/promotion/pdf/19-7062.pdf.

Aptitude cardiorespiratoire

L’aptitude cardiorespiratoire (ou aptitude aérobie) est la capacité du système cardiorespiratoire – cœur, poumons, circulation sanguine, cellules musculaires, etc. – à transporter et à utiliser de l’oxygène pour faire un travail musculaire. On évalue l’aptitude aérobie en mesurant la consommation maximale d’oxygène (VO2max). Comme bien d’autres qualités physiques ou mentales, l’aptitude cardiorespiratoire d’une personne dépend notamment de ses prédispositions génétiques. Mais toute personne qui augmente sa pratique d’activités physiques aérobies profitera d’une amélioration de son aptitude cardiorespiratoire et d’une diminution du risque d’être atteinte de certains types de cancer.

Tout Afficher 0-9ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

© Gouvernement du Québec, 2010