Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > Le cancer : une préoccupation de santé publique

Avant-propos

Dans sa région, le directeur de santé publique est responsable d’informer la population de l’état de santé général des individus qui la composent, des problèmes de santé prioritaires, des groupes les plus vulnérables, des facteurs de risque de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
et des interventions jugées les plus efficaces. Il doit donc produire et diffuser périodiquement des rapports sur l’état de santé de la population.

Plusieurs orientations et interventions du Programme national de santé publique 2003- 2012[1] concernent directement ou indirectement la prévention du cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
, particulièrement en ce qui concerne les saines habitudes de vie, les pratiques cliniques préventives et la création d’environnements favorables à la santé.

Ce deuxième Rapport du directeur de santé publique de Chaudière-Appalaches est le résultat du travail de collaboration des directions de l’Agence qui partagent la responsabilité de la lutte contre le cancer dans le continuum de soins et de services en cancercontinuum de soins et de services en cancer
Ensemble d’étapes incluant la promotion de la santé, la prévention des cancers, le dépistage, l’investigation, le diagnostic, les traitements, les soins palliatifs et les soins de fin de vie. La notion de continuum implique la continuité entre chacune des étapes et l’accessibilité aux services.
, principalement la Direction des services de santé et de médecine universitaire et la DSPE. Il porte sur la prévention qui est possible tout au long du continuum, tant pour la population générale que pour les personnes atteintes de cancer.

L’édition 2010 du rapport du directeur de santé publique est le résultat d’une démarche déployée sur une période de plus d’un an, incluant :

  • la création d’un comité d’orientation mettant en lien toutes les équipes de la DSPE et de la Direction des services de santé et de médecine universitaire;
  • une revue de littérature sur la prévention des cancers;
  • une revue des programmes régionaux existants en lien avec la prévention des cancers;
  • une analyse des données de surveillance du Fichier des tumeurs, du Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, du Fichier des décès, ainsi que des résultats régionaux de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Statistique Canada;
  • de nombreuses consultations avec des partenaires de la région;
  • une priorisation basée sur des critères objectifs, tant à l’interne qu’avec ces partenaires.

Bien que les recommandations du rapport portent principalement sur les services et les activités de nature préventive, il est apparu nécessaire de souligner l'importance de pouvoir compter sur un réseau intégré de lutte contre le cancer pour une application cohérente des recommandations dans tout le continuum de soins et de services en cancer.

À cet égard, rappelons qu'il persiste plusieurs écarts entre la situation désirée par le MSSS dans les Orientations prioritaires 2007-2012 du Programme québécois de lutte contre le cancer[2] et le Projet clinique cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
et soins palliatifs 2007-2012
[3] entériné par l’Agence et son Comité régional de lutte contre le cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
.

Concernant la région de Chaudière-Appalaches

La région de la Chaudière-Appalaches regroupe les municipalités régionales de comté suivantes (et leur ville principale) : des Appalaches (Thetford Mines), de Beauce-Sartigan (Saint-Georges), de Bellechasse (Saint-Henri), des Etchemins (Lac-Etchemin), de L’Islet (L’Islet) , de Lotbinière (Saint-Apollinaire), de Montmagny (Montmagny) , de la Nouvelle-Beauce (Sainte-Marie) et de Robert-Cliche (Beauceville)  de même que la ville de Lévis.


© Gouvernement du Québec, 2010