Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > 9. La rémission du cancer > 9.2 Les personnes en rémission

9.2 Les personnes en rémission

Prévenir les cancers à toutes les étapes du continuum de soins de services.

Au fur et à mesure que le nombre de Canadiens recevant un diagnostic de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
continue d’augmenter et que la survie (Recueil statistique, section 1.2) au cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
augmente, la prévalence48 du cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
augmente. Le nombre de plus en plus grand de personnes qui vivent avec un diagnostic de cancer aura une influence sur les ressources en santé, étant donné qu’un nombre croissant de Canadiens auront besoin de traitements médicaux, d’un suivi et de soutien [11].

Le FMRC a fait des recommandations spécifiques pour les personnes diagnostiquées d’un cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
, et ces recommandations incluent les personnes en rémission[7].

Voici les recommandations pour la prévention des cancers concernant la cessation tabagique, l’alimentationalimentation
Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.
, le maintien du poids corporel et l’activité physique[8].

La cessation tabagique

Les personnes en rémission qui fument devraient cesser de fumer et avoir l’aide et le soutien nécessaires pour entreprendre une démarche de cessation tabagique.

La nutrition et le maintien du poids corporel

Les personnes en rémission doivent bénéficier des conseils d’un professionnel de la nutritionnutrition
Ensemble des processus par lesquels un être vivant, animal ou végétal, absorbe, métabolise, utilise et élimine les aliments pour assurer sa croissance, son entretien et son fonctionnement, ainsi que pour produire de la chaleur et de l'énergie.
. La plupart de ces personnes auront subi de la chirurgie, de la chimiothérapie ou de la radiothérapie et auront des besoins en nutrition spécifiques. Il peut aussi y avoir des besoins spécifiques en lien avec une trop grande perte de poids[7]. Les preuves scientifiques n’appuient pas la prise de hautes doses de suppléments [7]. En effet, le FMRC recommande de chercher à satisfaire les besoins nutritionnels uniquement par l’alimentationalimentation
Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.
. Les personnes en rémission devraient discuter de ces sujets avec le professionnel en nutritionnutrition
Ensemble des processus par lesquels un être vivant, animal ou végétal, absorbe, métabolise, utilise et élimine les aliments pour assurer sa croissance, son entretien et son fonctionnement, ainsi que pour produire de la chaleur et de l'énergie.
et leur médecin. À plus long terme, l’adoption des saines habitudes alimentaires, telle qu’elle est recommandée à la population, devrait faire partie des préoccupations des professionnels de la santé et des services sociaux et des intervenants qui s’adressent à des personnes en rémission.

L’activité physique

Les personnes en rémission auront besoin de soutien et de conseils pour faire de
l’activité physique, selon leurs capacités, tant pour les bénéfices reliés à la santé
physique que pour leur santé mentale et le sentiment de contrôle relié à l’exercice [7]. Au besoin, ils pourraient être référés au CSSS de leur territoire.

De bonnes habitudes pour la vie

Les traitements de nombreux cancers sont de plus en plus efficaces. Les personnes diagnostiquées d’un cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
vivent donc maintenant assez longtemps les rendant ainsi à risque de développer un nouveau cancer primitif ou d’autres maladies chroniques. Les recommandations du FMRC peuvent permettre de diminuer ces risques[7].

Le FMRC souligne qu’il est crucial d’offrir du soutien aux personnes en rémission qui décident de suivre les recommandations concernant les saines habitudes de vie. Il est également important de considérer les prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
des personnes atteintes, car ces personnes seront influencées par ces choix santé[7].

Vers le haut

9.2 Les personnes en rémission

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Les recherches sur les effets des aliments, de la nutritionnutrition
Ensemble des processus par lesquels un être vivant, animal ou végétal, absorbe, métabolise, utilise et élimine les aliments pour assurer sa croissance, son entretien et son fonctionnement, ainsi que pour produire de la chaleur et de l'énergie.
et de l’activité physique chez les survivants au cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
sont à leurs débuts. L’amélioration de la survie (Recueil statistique, section 1.2) au cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
incitera de plus en plus de chercheurs à se pencher sur les conditions favorisant une meilleure qualité de vie et une réduction des risques de développer un nouveau cancer.

Les survivants du cancer : une population avec des besoins spécifiques

Une augmentation de l’incidence (Recueil statistique, section 1.2) du cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
dans la population et l’amélioration de la survie (Recueil statistique, section 1.2) à cette maladie conduisent à une augmentation du nombre de survivants. Même après une période de rémission prolongée, il est impossible de faire comme si rien n’était arrivé. Comme le rapportent au moins deux études canadiennes; les survivants du cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
constituent une population présentant des besoins spécifiques liés, entre autres, au type de cancer et à l’âge lors du diagnostic[357, 358].

La fatigue, des changements cognitifs et de l’image corporelle, des problèmes liés à la sexualité et à la fertilité, la peur de la récurrence, des préoccupations économiques comptent parmi les problématiques fréquentes venant s’ajouter à la détresse [307-309, 311].

Pour les personnes en rémission, les mesures de promotion de la santé et de prévention des cancers s’appliquent comme pour la population générale.

 

Recommandations

Les actions suivantes sont recommandées.

La promotion des saines habitudes de vie1 et la prévention des cancers

Les priorités pour la rémission

Les travaux effectués auprès des équipes de la DSPE, des différents comités et des consultations avec des partenaires externes ont mené à retenir des priorités pour les prochaines années. Des critères de priorisation, présentés à l’annexe 3, ont soutenu la réflexion.

La promotion des saines habitudes de vie1 et la prévention des cancers appliquées au continuum de soins et de services en cancer

48 Nombre total de personnes nouvellement diagnostiquées ou ayant déjà reçu un diagnostic de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
.

Vers le haut


© Gouvernement du Québec, 2010