Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

8.2.1 Les traitements médicaux

Prévenir les cancers à toutes les étapes du continuum de soins de services.

Le type de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
, sa taille et sa localisation dans l’organisme ainsi que la nature des cellules qui le composent et l’état de santé général du patient représentent tous des paramètres à considérer pour le choix de la meilleure stratégie de traitement[17].

Les traitements des personnes atteintes de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
sont la plupart du temps initiés par des médecins spécialistes (hémato-oncologues, radio-oncologues, chirurgiens ou médecins spécialistes en lien avec le cancer diagnostiqué, en collaboration avec les médecins de famille.

Les principaux traitements disponibles dans la région sont la chimiothérapie,
accompagnée de thérapie ciblée (ou biothérapie), les traitements hormonaux et lachirurgie alors que la radiothérapie est offerte dans la région de la Capitale-Nationale et la radiochirurgie dans d’autres régions.

De plus en plus de recherches scientifiques montrent que les saines habitudes de vie sont efficaces tant en prévention primaire qu’en cours de thérapie pour les personnes atteintes de cancer[17].

Les recommandations préventives pour les personnes atteintes de cancer

Pendant et après le traitement, les personnes diagnostiquées d’un cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
, regroupant celles qui vivent avec un cancer et celles qui sont en rémission, devraient suivre l’ensemble des recommandations pour la prévention du cancer. Le FMRC a produit un document s’adressant à la population qui reprend les recommandations du rapport scientifique : Les recommandations pour la prévention du cancer[8] Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Ce document porte sur l’alimentationalimentation
Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.
, le maintien du poids corporel et l’activité physique et inclut également l’importance de ne pas fumer. Les professionnels de la santé et des services sociaux sont, pour leur part, invités à consulter le rapport complet du http://www.dietandcancerreport.org/?p=er&JServSessionIdr010=sh9r0qixt5.app45a Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. FMRC[7] Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

8.2.1 Les traitements médicaux

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Telles qu’elles sont mentionnées à plusieurs reprises dans ce rapport, les interventions préventives doivent également être dispensées auprès des personnes atteintes de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
.


© Gouvernement du Québec, 2010