Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > 7. Soutien et adaptation pour vaincre le cancer
Soutien et adaptation

7. LE SOUTIEN ET L’ADAPTATION À TOUTES LES ÉTAPES DU CONTINUUM

Le soutien aux personnes atteintes de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
et leurs prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
revêt une importance majeure tout au long du continuum de soins et de services en cancercontinuum de soins et de services en cancer
Ensemble d’étapes incluant la promotion de la santé, la prévention des cancers, le dépistage, l’investigation, le diagnostic, les traitements, les soins palliatifs et les soins de fin de vie. La notion de continuum implique la continuité entre chacune des étapes et l’accessibilité aux services.
, tel qu’il est préconisé et décrit dans le Programme québécois de lutte contre le cancer[9] et le Programme régional de lutte contre le cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
[25].

Le service de soutien représentent les piliers sur lesquels s’appuient des services offerts en matière d’adaptation et de réadaptation[295]. Selon les besoins des personnes atteintes de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
et leurs prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
, le service de soutien peuvent s’inscrire sous différentes formes ou dimensions : santé physique, mentale, psychologique, sociale, morale et spirituelle, ainsi que les dimensions d’ordre matériel, financier et pratique comme le transport et l’hébergement et s’articuler à la fois dans le milieu hospitalier et dans la communauté.

Le soutien de la personne tout au long du continuum de soins et de services en cancercontinuum de soins et de services en cancer
Ensemble d’étapes incluant la promotion de la santé, la prévention des cancers, le dépistage, l’investigation, le diagnostic, les traitements, les soins palliatifs et les soins de fin de vie. La notion de continuum implique la continuité entre chacune des étapes et l’accessibilité aux services.
peut se réaliser de façon générale par l’implication individuelle des intervenants et professionnels ou encore, de façon plus spécifique par l’implication des équipes interdisciplinaires. La composition désirée des équipes interdisciplinaires est présentée à l’annexe 1.

Plusieurs équipes interdisciplinaires interviennent actuellement à diverses étapes du continuum de soins et services pour différentes formes de soutien :

  • équipe habitudes de vie et maladies chroniques de la DSPE;
  • équipes interdisciplinaires en prévention en CSSS, incluant l’agent de promotion des saines habitudes de vie;
  • équipes interdisciplinaires en oncologie en centre hospitalier, incluantl’infirmière-pivot;
  • équipes interdisciplinaires en soins palliatifs, soit en CSSS, en centrehospitalier ou dans une maison de soins palliatifs. Ces équipes incluent occasionnellement un répondant en oncologie ou une infirmière-pivot.

Ces équipes collaborent à des dégrés variables avec les organismes communautaires. Les ententes restent à être formalisées par les CSSS, en fonction des missions et activités respectives.


© Gouvernement du Québec, 2010