Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > 6. Investiguer et diagnostiquer le cancer > 6.3 Les services au diagnostic pour les personnes atteintes de cancer et leurs proches

6.3 Les services au diagnostic pour les personnes atteintes de cancer et leurs proches

Prévenir les cancers à toutes les étapes du continuum de soins de services.

Dès l’annonce du diagnostic, le patient et ses prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
devraient pouvoir compter sur la présence d’une infirmière-pivot en oncologie. Ces infirmières devraient faire partie intégrante de l’Équipe interdisciplinaire en oncologie locale des quatre centres hospitaliers de la région, soit le CSSS de Montmagny-L’Islet - installation Hôpital de Montmagny, le Centre hospitalier affilié universitaire Hôtel-Dieu de Lévis, le CSSS de Beauce – installation Hôpital de Saint-Georges et le CSSS de la région de Thetford – installation Hôpital de Thetford. Toutefois, leur nombre est insuffisant actuellement.

Le rôle des infirmières-pivots est d’intervenir précocément, lorsqu’elles sont présentes, dès l’annonce du diagnostic pour tous les types de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
. Elles réalisent plus particulièrement des activités d’évaluation des besoins, d’information et d’enseignement, de soutien et d’accompagnement tout au long du continuum de soins et de services en cancercontinuum de soins et de services en cancer
Ensemble d’étapes incluant la promotion de la santé, la prévention des cancers, le dépistage, l’investigation, le diagnostic, les traitements, les soins palliatifs et les soins de fin de vie. La notion de continuum implique la continuité entre chacune des étapes et l’accessibilité aux services.
ainsi qu’elles s’assurent de la coordination et de la continuité des actions entre les professionnels et entre les lieux où sont offerts les soins[294]. Toutefois, la non-consolidation financière actuelle des équipes en oncologie et en soins palliatifs dans chacun des centres et le nombre insuffisant d’infirmières-pivots en oncologie fait que les patients n’ont pas tous accès à l’infirmière-pivot. Cette situation influence négativement l’accessibilité, la complémentarité, la continuité et la qualité des soins et des services.

Dans chacun des CSSS de la région, la mise en place d’un intervenant répondant en oncologie et en soins palliatifs favorisera l’accès, la continuité et la complémentarité des soins et des services. Actuellement, seul le CSSS du Grand Littoral dispose de tels intervenants et les résultats sont très positifs, tant pour le patient que pour les professionnels et les intervenants du réseau local. Par ailleurs, les activités formatives en cours (Interdisciplinarité et Accompagnement) regroupant les intervenants dédiés des CLSC et les équipes interdisciplinaires en oncologie et en soins palliatifs des centres hospitaliers contribuent à l’appropriation des rôles et responsabilités de chacun des intervenants. Ce qui a conduit à l’expérimentation et à la mise en place de nouveaux processus de travail permettant de répondre de façon plus efficiente aux besoins des patients et des prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
dès l’annonce du diagnostic et tout au long du processus de soins.

Un nouveau mécanisme pour les personnes atteintes de cancer sans médecin de famille

En matière de suivi médical, chaque territoire de CSSS dispose actuellement d’un guichet d’accès pour patients sans médecin de famille. Ainsi, dès l’annonce d’un diagnostic de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
ou d’une phase palliative, un patient dépourvu d’un médecin de famille est référé systématiquement à ce guichet afin qu’une prise en charge et un suivi médical lui soient assurés.

Les services au diagnostic en pédiatrie

Concernant le volet pédiatrique, les patients de Chaudière-Appalaches sont référés au centre suprarégional, soit le Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUL), dès qu’il y a suspicion de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
. Toutefois, si le patient et ses parents le désirent, ils peuvent recourir à des services de chimiothérapie dans le centre hospitalier de leur territoire.

Vers le haut

Recommandations

Les actions suivantes sont recommandées.

Vers le haut

Les priorités de l’investigation et du diagnostic

Les travaux effectués auprès des équipes de la DSPE, des différents comités et des consultations avec des partenaires externes ont mené à retenir des priorités pour les prochaines années. Des critères de priorisation, présentés à l’annexe 3, ont soutenu la réflexion.

La promotion des saines habitudes de vie et la prévention des cancers appliquées au continuum de soins et de services en cancer

Vers le haut


© Gouvernement du Québec, 2010