Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > 6. Investiguer et diagnostiquer le cancer > 6.1 Les nouveaux cas de cancer en Chaudière-Apalaches > 6.1.3 Une situation différente chez les femmes et chez les hommes

6.1.3 Une situation différente chez les femmes et chez les hommes

(Recueil statistique, section 3.1.1)

Chez les femmes de la région, les taux pour les nouveaux cas de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
augmentent d’une manière significative seulement au Québec, et ce, pour les deux dernières périodes (↑). Le taux régional est inférieur à celui d’ailleurs au Québec (-).

Chez les hommes, les taux pour les nouveaux cas de cancer fructuent, mais ils sont stables dans la région pour la dernière période (2003-2006) comparativement à la période précédente alors qu’ils ont diminué ailleurs au Québec.

6.1.3 Une situation différente chez les femmes et chez les hommes

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

© Gouvernement du Québec, 2010