Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

3.1.7 L’allaitement

Le fait d’avoir allaité un enfant protège la femme de certains cancers, notamment du cancer du sein[7].Avoir été allaité diminue le risque de développer de l’obésité à l’âge adulte un facteur de protection, puisque le surplus de poids augmente les risques de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
[7].

Les bienfaits de l’allaitement

Il est maintenant reconnu que l’allaitement maternel est le mode d’alimentationalimentation
Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.
par excellence pour tous les nourrissons car il comporte des avantages majeurs tant pour leur santé et celle de leurs mères que pour les familles et la société[102].

De nombreuses recherches ont démontré les bienfaits de l’allaitement sur la santé des enfants[103]. Au cours du siècle dernier, la communauté scientifique s’est principalement intéressée aux bénéfices de l’allaitement sur la santé des nourrissons pendant la période d’allaitement. Cet aspect de la promotion de l’allaitement occupe encore une grande place dans les messages de santé publique ainsi que dans la pratique clinique et dans la recherche[104].

Il est de plus en plus évident que les conditions de vie au cours de la petite enfance, incluant l’alimentationalimentation
Ensemble des produits alimentaires consommés par un individu.
, jouent un rôle majeur sur la santé et le bien-être d’un individu tout au long de sa vie. Pourtant, l’intérêt des chercheurs sur les impacts à long terme de l’allaitement, tant chez les individus que les femmes ayant allaité, est récent[105]. De nombreuses recherches ont démontré un lien entre l’allaitement et la diminution du risque de développer l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, etc.[103] L’allaitement joue un rôle protecteur majeur contre de nombreuses pathologies qui surviennent bien plus tard au cours de la vie adulte. Ce constat mène à prendre position afin que la promotion des saines habitudes de vie inclut l’allaitement comme stratégie pour protéger la santé future des individus.

3.1.7 L’allaitement

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
L’allaitement et son effet protecteur contre le cancer chez la femme qui a allaite

Le cancer du sein (Recueil statistique, section 3.5)

On observe que le cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
du sein est beaucoup moins fréquent dans les pays où les taux d’allaitement sont les plus élevés[105]. Dans les pays en voie de développement ou les femmes donnent naissance à plus d’enfants et où l’allaitement est plus répandu, la proportion de femmes atteintes du cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
du sein est significativement plus basse.

Le cancer des ovaires

L’allaitement pourrait également protéger les femmes contre le cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
des ovaires. Le mécanisme de protection serait le même que celui du cancer du sein. Les preuves scientifiques sont encore limitées mais évocatrices[7].

La prévention des cancers chez les enfants allaités?

De nombreuses études démontrent un lien entre certains types de cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
chez les enfants et la durée de l’allaitement maternel. Un allaitement d’une durée de plus de six mois diminuerait les risques de leucémie lymphoblastique aiguë de 25 %[106], de leucémie myéloïde de 15 %[106], de neuroblastome de 40 %[107].

Les données sur l’allaitement

Les statistiques sont éloquentes : peu de femmes en Chaudière-Appalaches allaitent selon les recommandations de Santé Canada (recommandations de Santé Canada). L’écart entre la région et l’ensemble du Québec montre l’ampleur des travaux à effectuer dans la région. De plus, dans la région, plus de 40 % des femmes ont cessé toute forme d’allaitement lorsque le bébé a atteint l’âge de deux mois. Ce temps d’allaitement ne permet pas l’effet protecteur[7].

Taux d’allaitement total et exclusif, 2005-2006

En pratique...

Devant l’ampleur des données probantes, de nombreux organismes ont émis des recommandations mondiales en matière de nutritionnutrition
Ensemble des processus par lesquels un être vivant, animal ou végétal, absorbe, métabolise, utilise et élimine les aliments pour assurer sa croissance, son entretien et son fonctionnement, ainsi que pour produire de la chaleur et de l'énergie.
infantile[108] et des stratégies, en accord avec ces recommandations,ont été mises en place pour permettre aux mères de nourrir leurs bébés selon les recommandations.

3.1.7 L’allaitement

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Des mesures doivent être mises en place afin de mieux soutenir les femmes qui allaitent. Les difficultés rencontrées au cours des premières semaines de vie de l’enfant sont généralement évoquées pour justifier un arrêt précoce de l’allaitement ou l’introduction de préparations commerciales pour nourrissons dans la diète de l’enfant. Les données scientifiques sont claires et justifient de mettre en place toutes les conditions afin de permettre aux enfants et à leur mère de bénéficier d’un allaitement optimal.

Une des mesures préconisée consiste à soutenir l’implantation de l’Initiative des Amis des Bébés dans les établissements. Cette mesure, développée par l’OMS et l’Unicef vise à soutenir le développement optimal des enfants, notamment la promotion, le soutien et la protection de l’allaitement maternel en mettant en place les conditions idéales au démarrage et au maintien de l’allaitement maternel en conformité avec les recommandations mondiales. Cette mesure repose sur des données probantes rigoureuses[109]. Elle a été démontrée efficace afin d’augmenter la durée de l’allaitement exclusif et la durée de l’allaitement total, et ce, même en pays industrialisés.

En Chaudière-Appalaches, seule la Maison de naissance Mimosa a obtenu son accréditation en 2004. Il est donc essentiel que des mesures soient mises en place pour que les établissements de santé de Chaudière-Appalaches se mobilisent afin de créer les conditions gagnantes à l’obtention de l’accréditation Initiative des Amis des Bébés.

3.1.7 L’allaitement

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Recommandations

Les actions suivantes sont recommandées.

La promotion des saines habitudes de vie et la prévention des cancers appliquées au continuum de soins et de services en cancer

Vers le haut


© Gouvernement du Québec, 2010