Passer au contenu
Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches
Vous êtes ici : Consulter le rapport en ligne > 2. Continuum : la lutte contre le cancer > 2.1 Un continuum de soins et de services dans la lutte contre le cancer

2. Un peu de théorie... le cadre conceptuel

Cette section présente la notion de continuum de soins et de services en cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
, la trame de fond de l’ensemble du rapport, et la notion de prévention à intégrer à toutes les étapes de ce continuum, allant de la promotion de la santé aux soins palliatifs. Enfin, une vue d’ensemble de l’organisation des services en cancer dans la région permet une meilleure compréhension des différentes recommandations touchant l’intégration de la promotion de la santé et de la prévention à toutes les étapes du continuum de soins et de services en cancer.

2.1 La notion de continuum

Toutes les étapes du continuum de soins et de services en cancercancer
Maladie caractérisée par la prolifération anormale et désordonnée des cellules. À l’exception des cellules cancéreuses, certains fluides physiologiques (sang, liquide lymphatique) forment par la suite une tumeur maligne (dite tumeur primaire) qui envahit les tissus adjacents. Pour beaucoup de cancers, les cellules cancéreuses peuvent migrer vers d’autres organes et y proliférer. Ces proliférations, distantes de la tumeur primaire, sont appelées métastases.
sont présentées dans le rapport, en incluant les actions préventives qui y sont rattachées. La continuité des services est essentielle pour la population générale ou atteinte de cancer. Peu importe son état, la personne doit pouvoir compter sur le soutien d’équipes qui peuvent répondre à ses besoins et à ceux de ses prochesproches
Les personnes ayant un lien significatif selon le patient. Elles comprennent : la famille biologique; la famille par alliance (liée par le mariage/par contrat et conjoint de fait); la famille choisie, des amis.
.

Le lieu physique et le type d’intervenants changent selon l’étape où la personne se situe dans le continuum. De plus, les personnes en rémission ont les mêmes besoins que la population générale pour la promotion des saines habitudes de vie et la prévention des cancers. Enfin, la promotion de la santé, la prévention des cancers, le soutien et l’adaptation doivent être présents tout au long du continuum.

La prévention des cancers dans le continuum de soins et de services

© Gouvernement du Québec, 2010