Monoxyde de carbone

Que faut-il savoir pour bien intervenir?

Le CO pénètre dans l'organisme humain par les voies respiratoires et se fixe aux globules rouges du sang, prenant ainsi la place de l'oxygène. Toutes les parties du corps sont alors privées d'une partie de l'oxygène dont elles ont besoin. Le cœur et le cerveau nécessitent particulièrement une grande quantité d'oxygène.

Les symptômes d'une intoxication légère au CO peuvent ressembler à ceux rencontrés pour d'autres problèmes de santé, par exemple une gastro-entérite, surtout chez l'enfant : nausées, maux de tête et fatigue.

Par contre, une intoxication modérée à sévère peut conduire rapidement à une perte de conscience et éventuellement entraîner la mort, et ce, en quelques minutes seulement. Les symptômes associés sont :

  • maux de tête frontaux;
  • nausées;
  • vomissements;
  • étourdissements;
  • troubles visuels et du jugement;
  • faiblesse, diminution des réflexes;
  • somnolence;
  • confusion;
  • perte de connaissance;
  • convulsions;
  • coma;
  • décès.

Une intoxication sévère au CO peut entraîner des séquelles neurologiques qui pourront persister pendant plusieurs semaines :

  • fatigue;
  • troubles de la mémoire;
  • dépression;
  • anxiété;
  • troubles de l’équilibre.

Une exposition chronique peut provoquer des symptômes divers comme, entre autres :

  • une perte d’appétit;
  • des nausées;
  • une perte de poids;
  • des maux de tête;
  • des troubles de sommeil et de la mémoire.

Vers le haut