Herbe à poux

Quelle est la situation en Chaudière-Appalaches?

En 2005, la rhinite allergique due au pollen de l’herbe à poux aurait affecté environ 12 % de la population de Chaudière-Appalaches. On estime que ce pollen serait responsable de 50 % à 90 % des cas de rhinite allergique, à la fin de l’été. Au Québec, plus de 17 % de la population est aux prises avec cette allergie.

Les soins de santé (visites chez le médecin, tests d’allergie, médicaments, traitements de désensibilisation, etc.) et autres coûts reliés à l’herbe à poux (absentéisme, achats de systèmes de filtration, etc.) entraînent des coûts importants pour les individus et pour la société. Une étude réalisée en 2005 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. les évaluait à 156 millions de dollars pour le Québec.