Spécial réorganisation : Édition du 18 septembre 2015

Affichages à la Direction des services techniques

Nous vous informons que la Direction des services techniques procède actuellement à l'affichage des postes suivants :

  • Chef de secteur en hygiène et salubrité – Secteurs Alphonse-Desjardins et Montmagny avec port d'attache situé à Lévis
  • Chef de secteur en hygiène et salubrité – Secteurs Alphonse-Desjardins et Montmagny avec port d'attache situé à Montmagny
  • Chef de secteur à l’entretien et au fonctionnement des bâtiments – Secteurs Beauce et Thetford

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre d'intention et leur CV au plus tard le jeudi 24 septembre2015, 16 h.

Consulter le détails des postes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vers le haut

Affichage réservé aux hors-cadre, cadres et non-cadres du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS)

La Direction des services techniques procède aussi actuellement au 4e affichage du poste suivant :

Prenez note qu'un poste en 4e affichage est réservé à tous les hors-cadres, cadres et personnel non-cadres permanents du réseau de la santé et des services sociaux, et ce, en provenance de toutes les régions. Cela inclut les cadres non probés, les cadres avec un statut temporaire et les salariés permanents pouvant constituer une relève-cadre.

Les candidats doivent répondre aux mêmes exigences que lors des premiers affichages.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre d'intention et leur CV au plus tard le jeudi 24 septembre2015, 16 h.

Vers le haut

La contribution de l’infirmière lors d’un constat de décès à distance récompensée

Innover pour optimiser l’expertise des infirmières

Le CISSS de Chaudière-Appalaches est fier d'annoncer que le prix Innovation clinique Banque Nationale 2015, décerné par l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Chaudière-Appalaches (ORIICA), a été remporté par une équipe du secteur Alphonse-Desjardins pour le projet « Contribution de l’infirmière lors d’un constat de décès à distance ». Ce prix a pour but de valoriser la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession infirmière.

Initié en 2012 par madame Céline St-Onge, alors directrice des soins infirmiers, de la qualité et de la santé publique, mesdames Sylvie Côté et Suzanne Roy, conseillères-cadres en activités cliniques ainsi que madame Denise Hébert, chef de l’unité de coordination clinique de services préhospitaliers d’urgence, ce projet permet à des infirmières du secteur Alphonse-Desjardins de devenir des ressources pivot en cas de décès attendu d’un usager ayant une ordonnance de non-réanimation, survenant en soins à domicile, en milieu d’hébergement ou hospitalier.

Auparavant, le médecin devait se déplacer sur les lieux pour constater un décès. Maintenant, grâce au travail effectué par l’infirmière avant et au moment du décès, le médecin de l’urgence peut réaliser ce constat à distance. La contribution de l’infirmière diffère alors de façon significative de sa pratique habituelle puisqu’elle doit recueillir divers renseignements et procéder aux examens nécessaires à la transmission de ses constatations au médecin.

C'est en ce sens que cette innovation permet le développement du champ d’exercice de l’infirmière et une utilisation judicieuse et complémentaire des services du médecin et de l’équipe paramédicale. Ce changement de pratique améliore aussi le mode de prestation des soins, et se traduit par une optimisation de la continuité des soins et par un partenariat plus efficient avec les ressources internes et externes.

Par son accompagnement jusqu’à la toute fin de la vie, l'infirmière devient un pivot dans la prestation des soins de fin de vie. Une présence appréciée des familles qui affirment s'être senties rassurées et moins anxieuses face aux démarches à accomplir lors du décès de leur proche.

Ce projet actuellement déployé en Chaudière-Appalaches pour le secteur du soutien à domicile ainsi que dans la région du Bas-Saint-Laurent, ne cesse d'évoluer. Une demande de modifications législatives est en cours afin d’habiliter l’infirmière à dresser le constat et à remplir le bulletin de décès de façon autonome, ce qui fait foi du caractère très novateur de ce projet.

Madame Josée Rivard, directrice des soins infirmiers du CISSS de Chaudière-Appalaches et son équipe tiennent à remercier l’ensemble des infirmières ayant contribué à concrétiser cette nouvelle pratique pour l’infirmière au Québec.

Notons que les gagnants régionaux sont admissibles au Grand prix Innovation clinique remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 9 et 10 novembre 2015.

Sur la photo de gauche à droite : Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ, Julie Reiche et Diane Dussault, représentantes de la Banque Nationale; Suzanne Roy, Julie Mercier, Sylvie Côté, Denise Hébert, instigatrices du projet gagnant et Ginette Bernier, présidente de l’ORIICA.

Vers le haut

Processus de diffusion des publications du MSSS

Chaque année, plusieurs types de publications destinées au grand public sont produites par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Que ce soit dans le cadre de campagnes spécifiques ou de sujets plus généraux en matière de prévention et de promotion, les publications ministérielles abordent une grande variété de thématiques et visent différents publics : grippe, pédiculose, chaleur accablante, prévention de la toxicomanie, infections transmissibles sexuellement et par le sang, organisation des services, violence conjugale, punaises de lit, santé mentale, etc.

Peu importe le sujet traité, la responsabilité régionale de gestion du processus de diffusion de ces publications dans le réseau revient au Service des communications.

Le Service des communications est l’unique canal qui permet la transmission des commandes auprès du MSSS et la gestion de la distribution au moment de la réception.

Vous comprendrez que nous avons besoin des experts sur le terrain pour nous aider à bien identifier les besoins des installations et des partenaires ciblés. C’est pourquoi nous sommes actuellement à mettre en place une trajectoire fluide qui nous permettra lors de chaque annonce de diffusion, de pouvoir solliciter les différentes directions, afin de déterminer les quantités nécessaires pour répondre aux besoins, et ce, dans le respect des délais parfois restreints qui nous sont imposés.

La réflexion entourant la mise en place du processus sera effectuée en collaboration avec des représentants des directions les plus concernées.

Vers le haut