Le CISSS de Chaudière-Appalaches souligne l'importante contribution de la Fondation Santé Beauce-Etchemin

Un nouveau service de détection précoce du cancer du sein, la tomosynthèse, sera disponible sous peu à l’Hôpital de Saint-Georges. C’est grâce à la contribution de de la Fondation Santé BeauceEtchemin avec un montant de 145 000 $, que le tout est rendu possible. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches tient à souligner cette importante contribution de la Fondation, qui permettra aux femmes des secteurs de la Beauce et des Etchemins d’avoir accès à ce service plus près de chez elles.

La tomosynthèse est une nouvelle technologie 3D qui permet aux radiologistes d’obtenir des images plus détaillées et de meilleure qualité grâce à ce logiciel, le tout étant complémentaire à la mammographie. Le service sera disponible dès le 28 février prochain.

Utilisée lors de la mammographie de dépistage du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDDCS), la tomosynthèse diminuera l’incidence des examens complémentaires et une réduction de la liste et des délais d’attente en raison d’une prise en charge plus appropriée à la situation de chaque patiente. Concrètement, cela représente moins de 12 jours ouvrables nécessaires au diagnostic confirmant un cancer du sein.

« L’apport de la Fondation Santé Beauce-Etchemin à l’achat de cette technologie permettra d’offrir de nouveaux services de pointe aux femmes de la région, en matière de détection du cancer. Au nom de ces femmes qui bénéficieront de ces services, je remercie sincèrement la Fondation, ses généreux donateurs et ses bénévoles qui ont permis, une fois de plus, un partenariat fructueux entre notre établissement et la Fondation, au bénéfice de nos concitoyens », a commenté M. Daniel Paré, président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches.

« Les femmes de la région n'auront plus à se déplacer pour bénéficier de la tomosynthèse. Plus question de rater un rendez-vous aussi important avec la vie; le dépistage est le meilleur moyen de faire échec au cancer du sein. Nous avons, à Saint-Georges, des radiologistes et du personnel hors pair. Nous remercions sincèrement les généreux donateurs, bénévoles et téléphonistes de la Fondation pour leur dévouement. Vous contribuez à sauver des vies... C'est ça, « réussir ensemble! », a pour sa part mentionné la directrice de la Fondation, Mme Luce Dallaire.

Rappelons qu’en moyenne, 10 000 mammographies sont effectuées annuellement à l’Hôpital de Saint-Georges. 

Une plaque, avec inscription des noms des téléphonistes et bénévoles, se trouve dans le secteur de l'imagerie médicale.

Sur la photo : Mme Luce Dallaire, directrice de la Fondation Santé Beauce-Etchemin. Mme Andrée Camiré, coordonnatrice du département de mammographie de l’imagerie médicale de l’Hôpital de Saint-Georges et Dre Chanel Houde, radiologiste.