Innovation à Lévis pour intégrer les jeunes qui ont une déficience, un trouble de l'autisme ou des besoins particuliers dans les camps de jour. Une première au Québec!

Une première: Des mesures concrètes pour favoriser l'intégration au camp de jour de tous les jeunes de 5 à 12 ans - Ville de Lévis

Lévis, le 27 avril 2018. – Étant convaincus que la réussite de l’intégration d’un jeune au camp de jour est une responsabilité partagée qui s’appuie sur l’engagement d’un jeune, de ses parents ainsi que des intervenants du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et de la Ville, le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, et la directrice générale adjointe, programmes sociaux et réadaptation, du CISSS de Chaudière-Appalaches, madame Isabelle Barrette, ont annoncé des mesures concrètes pour offrir des services encore mieux adaptés aux enfants de 5 à 12 ans ayant une déficience, un trouble de l’autisme ou des besoins particuliers.

Cette entente, qui permettra d’agir encore plus efficacement auprès de cette clientèle, est une première au Québec!

« Lorsqu’il est question des enfants, il ne doit pas y avoir d’exception. C’est pourquoi il est primordial d’offrir un milieu de vie favorisant l’ouverture et l’inclusion pour tous. L’an dernier, ce sont 2 828 jeunes qui ont fréquenté le camp de jour de la Ville de Lévis. Un peu plus de 85 d’entre eux doivent composer quotidiennement avec un handicap ou des besoins particuliers. Grâce à ce nouveau partenariat avec le CISSS de Chaudière-Appalaches, nous venons nous assurer que chacun d’entre eux puisse recevoir la qualité de soins dont ils ont besoin pour leur plein épanouissement », a déclaré monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

L’Entente de collaboration et de soutien au programme Camp de jour de la Ville de Lévis comprend notamment de la formation et du soutien-conseil au personnel du camp de jour offert par le CISSS de Chaudière-Appalaches et des plans d’interventions sur mesure pour certains enfants. Des canaux de communication directs ont aussi été établis entre les deux organisations pour faciliter le transfert d’information.

« Nous avons la conviction qu’en formalisant notre collaboration avec la Ville, les enfants qui sont suivis dans nos programmes et qui fréquentent celui du camp de jour vont bénéficier d’une offre de service qui répondra davantage à leurs besoins. Nous sommes fiers de cette concrétisation que nous souhaitons étendre à d’autres municipalités de Chaudière-Appalaches », a ajouté madame Isabelle Barrette, directrice générale adjointe, programmes sociaux et réadaptation, du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Des soins et des services
L’Entente de collaboration et de soutien au programme Camp de jour de la Ville de Lévis mise sur une collaboration étroite avec le réseau de la santé, la Ville de Lévis ainsi que le jeune et ses parents pour assurer un suivi adéquat lorsque l’enfant présente des problématiques de santé physique ou psychosociales.

Grâce à cette approche, les jeunes de 5 à 12 ans déjà bénéficiaires des services du CISSS de Chaudière-Appalaches, et qui le requièrent, auront un suivi adapté et personnalisé dans le cadre du programme Camp de jour. Des interventions précises pourraient être prévues au plan d’intervention du jeune, par exemple l’élaboration d’outils de communications, des recommandations pour l’amélioration de l’environnement physique d’un parc et bien plus.

Formation et sensibilisation
De la formation et de la sensibilisation seront aussi offertes au personnel du camp de jour dans le but d’adapter leur approche envers ces jeunes en fonction de leur condition ou de leurs besoins spécifiques.

Les communications entre les intervenants de l’établissement de santé et les responsables du camp de jour seront aussi systématisées pour maintenir un partage rapide et efficace de l’information concernant les jeunes et leur suivi.

Plus que jamais, la Ville, tout comme le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, désirent être à l’avant-garde et recherchent constamment de nouvelles façons de faire pour répondre aux besoins de la population.

Camp de jour de la Ville de Lévis
Le camp de jour est le plus important programme d’activités de loisirs offert par la Ville de Lévis et de la région de Chaudière-Appalaches. Accueillant plus de 2 800 enfants annuellement sur 12 sites différents dans 10 quartiers, ces camps estivaux proposent des activités diversifiées, un environnement stimulant et un encadrement de qualité pour nos jeunes Lévisiennes et Lévisiens.

La prochaine période d’inscription de places restantes au programme Camp de jour se déroulera du 22 mai au 8 juin. Pour tout savoir sur le camp de jour et le service d’intégration, consultez le Guide des loisirs – Printemps 2018 ou la rubrique Camp de jour au ville.levis.qc.ca.

Bas de vignette dans l'ordre habituelle (de gauche à droite) :
Madame Claudine Wilson, directrice du programme Jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches, madame Barbra Tremblay, chef du service Sociocommunautaire de la Ville de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis, madame Isabelle Barrette, directrice générale adjointe, programmes sociaux et réadaptation, du CISSS de Chaudière-Appalaches, monsieur Stéphane Shaink, directeur adjoint du programme Déficience intellectuelle-Trouble du spectre de l’autisme et Déficience physique du CISSS de Chaudière-Appalaches et monsieur Luc Provençal, maire de Beauceville et président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches.