Vaccination méningocoque de type B

Intervention régionale

Pourquoi une campagne de vaccination contre le méningocoque de sérogroupe B est-elle réalisée dans la MRC de Lotbinière?
Dans la MRC de Lotbinière, le nombre de cas d’infection invasive à méningocoque de sérogroupe B est particulièrement élevé chez les enfants d’âge préscolaire depuis janvier 2014. 

Est-il prévu de faire vacciner les autres MRC et villes de la région de la Chaudière-Appalaches?
Non. Actuellement, aucune vaccination n’est recommandée pour les autres MRC et villes de la région, car la situation des cas d’infections graves à méningocoque de sérogroupe B est assez semblable à celle que nous observons dans le reste du Québec.

La Direction de santé publique et les experts nationaux suivent la situation épidémiologique de près et pourront émettre de nouvelles recommandations au besoin. 

Quelle est la durée de cette campagne de vaccination?
La vaccination se poursuit jusqu’au 30 septembre 2018. 

Vers le haut

Clientèle visée

Qui est touché par cette campagne et pourra recevoir le vaccin gratuitement? 
Les enfants qui seront vaccinés gratuitement entre le 21 septembre 2016 et le 30 septembre 2018 sont :

  • Les enfants âgés de 2 mois et plus – nés après le 30 septembre 2011– qui résident dans la MRC de Lotbinière de façon continue ou en garde partagée.
  • Les enfants âgés de 2 mois et plus – nés après le 30 septembre 2011– qui résident à l’extérieur et se font garder régulièrement dans la MRC de Lotbinière :
    • L’enfant fréquente un milieu de garde public (CPE).
    • L’enfant est gardé dans un milieu privé tel que dans une famille, chez une gardienne privée ou chez les grands-parents.

La vaccination est-elle gratuite?
Oui, pour la clientèle visée ci-dessus.

Puis-je faire vacciner les autres enfants de la famille gratuitement même s’ils ne font pas partie de la clientèle visée?

Non. Par contre, les parents peuvent se prévaloir de cette vaccination non gratuite auprès des CLSC et de cliniques de vaccination privées. 

Mon enfant est en garde partagée, mais un des parents n’habite pas dans la MRC de Lotbinière, peut-il se faire vacciner?
Oui.

Mon enfant fréquente une garderie en milieu privé/CPE, mais nous n’habitons pas dans la MRC de Lotbinière, peut-il se faire vacciner?
Oui.

Mon enfant fréquente une garderie en milieu privé/CPE dans une autre MRC et nous habitons la MRC de Lotbinière, peut-il se faire vacciner?
Oui.

Mon enfant peut-il être vacciné même si nous ne résidons pas dans la MRC de Lotbinière et qu’il y a eu un cas de méningocoque dans notre municipalité récemment?
La Direction de santé publique recommande la vaccination des personnes qui ont eu un contact étroit avec un cas d’infection grave à méningocoque ainsi qu’un traitement visant à prévenir la maladie. Pour être efficaces, ces mesures doivent être réalisées rapidement.

Par contre, la vaccination n’est pas indiquée pour les personnes qui n’ont pas été en contact directement avec la personne qui a fait une infection grave au moment où elle était contagieuse. La situation qu’on observe chez les enfants de 4 ans et moins de la MRC de Lotbinière est très rare et cette campagne de vaccination est une mesure particulière.

Mon enfant ne réside pas dans la MRC de Lotbinière, mais visite des personnes qui y habitent, est-il visé par cette vaccination?
Non, il ne fait pas partie de la clientèle visée par cette vaccination.

Suis-je obligé de faire vacciner mon enfant?
Non. La décision de faire vacciner son enfant  revient aux parents. La Direction de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches recommande la vaccination de ces enfants, car :

  • il s’agit d’une maladie très grave;
  • les très jeunes enfants sont particulièrement vulnérables;
  • plusieurs cas ont été observés depuis 2014 chez les enfants d’âge préscolaires dans la MRC de Lotbinière;
  • sans la vaccination, il y a des risques que la situation persiste dans la MRC de Lotbinière;
  • le vaccin est sécuritaire et efficace pour prévenir la maladie grave.


Mon enfant était ciblé par la campagne de vaccination et a commencé sa vaccination. Nous déménageons en dehors de la MRC de Lotbinière, doit-il poursuivre sa vaccination?

Si l’enfant quitte définitivement la MRC de Lotbinière et ne sera par gardé dans cette MRC par la suite, il ne recevra pas les autres doses gratuitement.

Vers le haut

Vaccin

Le vaccin est-il efficace?
Deux doses administrées à huit semaines d’intervalles sont nécessaires afin de protéger adéquatement contre la maladie. La protection atteint 87 % après la deuxième dose. Chez l’enfant de moins de 1 an, une troisième dose est recommandée pour maintenir cette protection.

Le vaccin est-il sécuritaire?
Le vaccin rencontre les standards les plus élevés de sécurité. 

Combien de doses de vaccin sont nécessaires pour protéger mon enfant?
Deux ou trois doses sont nécessaires en fonction de l’âge de l’enfant.

Comment savoir si mon enfant est adéquatement vacciné?
Les enfants adéquatement vaccinés sont :

  • Ceux qui ont reçu trois doses lorsque la première dose a été administrée avant que l’enfant ait 12 mois;
  • Ceux qui ont reçu deux doses si la première dose a été administrée à l’âge de 12 mois ou après.

Dans tous les cas, les doses doivent être espacées d’au moins quatre semaines pour être considérées comme administrées.

Est-ce qu’il y aura des effets secondaires à la vaccination? Quels sont-ils?
Le vaccin Bexsero provoque assez souvent de la fièvre. Cette réaction est passagère. Afin de rendre l’enfant plus confortable, les infirmières vaccinatrices donneront aux parents des consignes pour diminuer la fièvre après la vaccination. En général, il est recommandé d’administrer de l’acétaminophène aux enfants rapidement après l’administration du vaccin et par la suite pendant les 12 premières heures.

Lors de la vaccination, les infirmières vaccinatrices informent les parents sur les bénéfices et les effets secondaires possibles de la vaccination afin que le consentement du parent soit éclairé. 

Y a-t-il des risques si mon enfant reçoit une dose de Bexsero en même temps que son vaccin de la grippe ou celui du programme de vaccination standard?
En principe, le vaccin Bexsero peut être administré au même moment qu’un autre vaccin, avant ou après. Par contre, seulement le Bexsero sera administré lors des séances de vaccination contre le méningocoque de type B prévues en novembre 2016. La vaccination contre la grippe devra être effectuée au cours d’un autre rendez-vous.

Vers le haut

Infection à méningocoque

Qu’est-ce qu’une infection à méningocoque?
Il existe plusieurs types de méningocoques, dont le méningocoque de type C pour lequel les enfants du Québec reçoivent un vaccin à l’âge de 1 an avec un rappel à 15 ans.

Le méningocoque de sérogroupe B est une bactérie de la même famille. La bactérie méningocoque de sérogroupe B est actuellement la cause la plus fréquente d’infection invasive à méningocoque (IIM) au Québec. 

Le méningocoque se transmet d’une personne à une autre par un contact avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne porteuse, même si celle-ci n’a pas de symptômes de la maladie.

Dans la très grande majorité des cas, la personne infectée ne le sait pas, elle fait des anticorps et guérit spontanément. Très rarement, la bactérie traverse de la gorge vers le sang et cause une infection grave.

Environ 1 personne sur 15 atteinte de l’infection grave à méningocoque peut en mourir. Chez les personnes qui survivent à la maladie, jusqu’à 30% peuvent en garder des séquelles graves : surdité, retard mental ou amputation. 

Comment puis-je reconnaître si mon enfant a une infection grave à méningocoque?
Il y a deux formes d’infection grave à méningocoque : la méningite (infection des enveloppes du cerveau) et l’infection grave du sang (méningococcémie).


Cette maladie grave évolue très rapidement. Dans tous les cas, l’état de la personne infectée se détériore rapidement.  Elle peut devenir confuse et somnolente. Ces infections graves nécessitent des soins urgents. En cas de doute, consultez Info-Santé au 8-1-1.

La méningite se présente habituellement avec forte fièvre, des maux de tête importants, une raideur du cou et parfois des vomissements. 

L’infection grave du sang se présente souvent par de très petites taches violacées sur la peau ou des ecchymoses (bleus), des frissons et de la forte température. 

Comment se protéger contre le méningocoque?
Vous pouvez réduire le risque d’attraper le méningocoque en adoptant des mesures d’hygiène de base, comme se laver les mains souvent et éviter le partage d’objets qui ont été en contact avec de la salive. La vaccination est le moyen de protection le plus efficace.

Vers le haut

Situations particulières

Est-il dangereux de fréquenter des enfants de la MRC de Lotbinière?
Non, ce n’est pas dangereux. Ce microbe circule partout au Québec et dans le monde.  En effet, les différentes souches de méningocoque peuvent infecter normalement la gorge des personnes, sans donner aucun symptôme. La personne infectée fait généralement des anticorps, demeure en bonne santé et guérit spontanément. Il est rare que la bactérie cause une infection grave.

Il n’y a pas plus de cas d’infection grave à méningocoque chez les 5 ans et plus de la MRC de Lotbinière comparé au Québec et au reste de la région de la Chaudière-Appalaches.

Vers le haut





Pour en savoir davantage
sur le méningocoque
de sérogroupe B,
consultez Info-Santé au 811


Cliquez ci-dessous pour afficher
la carte de la MRC de Lotbinière

Fichier pdf