La Faculté de médecine reçoit la reconnaissance en responsabilité sociale ASPIRE

La Faculté de médecine de l’Université Laval, devient la première faculté francophone au monde à recevoir la reconnaissance ASPIRE. Pour Julien Poitras, vice-doyen à la responsabilité sociale et chercheur au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches « Au-delà de la reconnaissance des acquis, il s’agit d’un formidable outil de mobilisation pour notre communauté ». Mais qu'est-ce que la responsabilité sociale? C’est se recentrer en continu sur la santé durable de notre population. Depuis sa création, la Faculté a toujours su se renouveler pour répondre aux besoins des communautés qu’elle dessert, notamment celles en région ainsi que les plus vulnérables d’entre elles. La responsabilité sociale et la collaboration citoyenne sont des éléments clés de la planification stratégique de la Faculté et plusieurs exemples témoignent de sa volonté à rester à l’écoute des gens dont la dizaine de forums citoyens tenus sur son territoire en 2016 afin de mieux connaître les besoins en santé de la population ainsi que ses attentes envers elle. La Faculté a également développé plusieurs thématiques de recherche qui ont des répercussions importantes sur la santé de la population, dont les personnes vulnérables. 

De gauche à droite : M. Rénald Bergeron, vice-recteur aux affaires externes, à l’international et à la santé, Mme Marie-Claire Bérubé et Mme Nadine Martin, toutes deux agentes de recherche et de planification au Vice-rectorat à la responsabilité sociale, et M. Julien Poitras, vice-doyen à la responsabilité sociale.